Je suis devant l'ordi, et là gros ressenti au niveau chakra du coeur, clair-ressentiment. Je m'interroge : keuwa, c'est Kit ? Keskisspass ??

Alors je sors mon Spirit de la Lune pour sonder le truc. Je commence déjà par me demander : est ce que le ressenti au niveau du front c'est l'énergie de Kit ? Ouép. Ca cogite chez lui XD. Est ce que ce ressenti au coeur est de lui aussi ??? Une partie de moi en a envie, mais en fait, non. C'est perso. C'est parce que j'ai demandé de l'aide et des guidances pour accompagner ma réinstallation ici, en fait. Ouép, j'ai fée ça hier, tant qu'à faire que je leur demandais de nettoyer ma chambre énergétiquement, d'installer des mecs en poste en permanence, gnagnagna... XD.

Bon. Un tipeu déçue que ce soit pas un "cygne" supplémentaire pour nous deux, mais il faut être honnête, y'a du boulot perso à faire, visiblement. Je chope mon oracle, la première carte "Healer" = guérison. Okay donc j'ai besoin de guérir au niveau chakra du coeur, amour/lien aux autres, ok. C'est en maintenance/activité. Bon, tant qu'à faire je demande de l'aide angélique pour guérir ce chakra MAINTENANT XD. *posage* *demande* AWEN ! La carte est celle de la Vierge, par rapport à l'organisation des choses... ouaip. Je flippe/suis inquiète sur mon futur ici, comment les choses vont s'organiser, c'est le bordel. Je suis confiante en moi mais pas assez par rapport à mes guides/le Fleuve de Vie.

Une autre carte, c'est celle de la Vision, entre passé et présent... et la dernière, la Lune de Sang, la renaissance mais dans son ombre, et liée au futur... !

Cette dernière carte m'invite à faire son propre tirage, que je vais vous traduire ici :

(tirage à 5 cartes, en V)

1) Les évènements récemment passés pertinents avec mon enquête 2) Qu'est ce qui a besoin d'être libéré de cette situation ? 3) Comment le karma est terminé ? 4) Qu'est ce que j'ai besoin de faire pour complètement m'abandonner ? 5) La transformation qui a lieu pour le Plus Grand Bien.

Dominance de bleu, mine de rien.

Du coup :

1) La fin de la paix... ouais je confirme, j'en ai fini d'être arrangeante et pacifiste avec mes vieux. Y'a effectivement eu un évènement "disruptant" dans mon quotidien... et là on parle situation familiale, donc.

2) ma créativité. Ou plutôt, finir de me sentir limitée, vidée de mon énergie... ceci en lien avec mon futur.

3) totalement dans le passé : l'abandon. Ouép. Il s'agissait de cela. Abandonner les choses, les engagements, arrêter de tenter le coup, lâcher prise complètement. Toujours en rapport avec la situation familiale.

4) transformer le passé. Me transformer, me libérer du passé, jeter le cocon familial qui n'a plus rien de sécurisant, désormais, me préparer à battre des ailes de papillon. Il est temps. Prendre le temps de cette transition, ce passage, cette métamorphose.

5) Bin là j'ai pensé à Kit & moi hein... notre lien psychique, la sensibilité qui se développe. Ce qui est, en fait, en train de se développer à l'aûne de cette période de ma vie, là, ces derniers mois et pour les mois à venir, encore.

Avec une petite carte supplémentaire tirée à la suite, pour moi en "plus" : l'ombre de la Nouvelle Lune. Cela peut être une manière de me mettre en garde sur mes motivations et mes intentions... ou simplement le fait de pointer ma peur du changement.

 

Car changement il y a, c'est une notion d'auto-subsistance et d'indépendance. En gros, quand on a fée péter le cocon du papillon, et avant qu'il puisse s'accoupler, le papillon... il est pas méga-jouasse de quitter la sécurité relative de son ancienne maison, surtout qu'il a nul part où se poser réellement, et il apprend encore à voler donc bon. C'est pas la fête, mais est ce que ça ne devrait pas être la fête, cette liberté toute nouvelle, au final ? Ce début de destinée flamboyante pour laquelle on a tant pris le temps de se changer intérieurement ??

Il est question de soigner mon chakra du coeur, mon relationnel : okay, je n'ai plus d'objet de don d'amour (mes parents, ma famille, mes proches) sous la main, et je n'ai pas encore physiquement accès à ma famille en devenir... je ne peux pas encore nidifier : comment exister ?

Prendre soin de moi, apprendre à voler, voler de mieux en mieux. Sans autre objet d'attention et de soins que moi-même, ma sensibilité présente et mon lien se développant.

Aussi fragile que mes ailes de papillon...