Le fait est que je connais la réincarnation de "Merlin". C'est un indigo, comme moi, et le fait est que c'est la premiére personne que j'ai aidé qui m'a financièrement rémunéré.

Mévoilà.....
Le fait est qu'il n'est plus ce magicien très puissant que vous imaginez, oh non. Bien au contraire. j'ai rarement vu autant d'antimagie concentrée en une personne qui, pourtant, est confronté au subtil, aux énergies et au surnaturel comme il l'est.
Il a un syndrome, c'est le même truc que j'ai actuellement vis à vis de la kitharingquest : le fait de ne pas arriver à croire, s'accrocher désespérément aux certitudes, à la "réalité", comme si je n'étais pas née, comme lui, pour la changer, cette réalité.
Comme si la prudence abjecte, la gouvernance mentale stricte à laquelle nous nous soumettons encore était notre voie, au lieu qu'elle soit celle du coeur, de l'âme, du troisième oeil, bref, de l'invisible.
Tu peux pas toucher une fée, mais tu peux la ressentir.
Tu peux pas PROUVER cette réalité féerique, mais non seulement tu peux y croire, mais tu peux t'y fier.
Te fier plus à ta foi qu'à ton cerveau me dit DANGER. 
De folie.
Okay, mais j'y suis passée, par là. Okay. J'ai toujours ce putain de syndrome.
Je veux arriver à voir et à toucher cette réalité, c'est ce que je veux.
La foi accomplit des miracles, le cerveau.... non.
J'ai besoin de miracles, pas de certitudes.
Alors plongeons, dans la folie, dans le casse-gueule, affrontons l'antimagie de ce monde désanchanté, avec des poings fermés, le regard haut et la voix assurée.
C'est le dernier round de ma quête. ça passe ou ça casse. alors autant y aller à fond, j'ai déjà affronté le vrai danger de ma réalité, celui qui est vraiment mortel, alors les mecs.... amenez vous avec votre antimagie, je vais vous défoncer. Et défoncer ce syndrome à la con basé sur la gouvernance mentale au lieue d'une gouvernance spirituelle de notre monde et de notre réalité commune.
Réalité bien merdique, s'il en est.

illustration blog