Je veux dire : avoir FAIT l'amour AVEC quelqu'un... qu'on aime profondément.

DSC_0903

Ca ne m'est jamais arrivé. Il faut une connexion à l'autre, une puissance d'amour et de partage, de confiance aussi assez inégalée, déjà. Une relation vraiment authentique, et débarassée des égrégores dégueulasses à propos du couple, de la sexualité (geuuuh paye tes égrégores dégueu !!), de l'obligation de performance/fréquence/jouissance autour de tout ça...

Et même lorsque, pour une femme, t'arrive à ne PAS être dans ta tête (putain de gageure !), mais dans ton corps et tes sensations, bin c'est la recherche du plaisir, de la sensation qui prime, PAS l'amour. o_O !

WTF ?! Et c'est le cas de le dire en fait : c'est juste copuler, baiser que faire ça o_O. C'est catastrophique ! Attention je dénigre pas ce type d'exercice physique partagé bien sûr, c'est chouette, amusant, revitalisant, bref je crache pas sur le sport en chambre de ce type ^^.

C'est juste pas du tout ce que je veux vraiment, au fond d'moi. Elle veut quoi l'enfant en moi ? Faire l'amour avec son amoureux. Ouép, vous avez bien lu, et si vous avez imaginé les pétales de rose partout, des violons et les étincelles roses autour de deux corps captivés par la présence et le regard de l'autre, on y est. Putain 'faut juste arrêter de se mentir : OUI je VEUX ça !!! NON C'EST PAS NIAIS ! C'est trop trop trop trop beau en fait, et on a eu tellement mal, on a été tellement frustré que ça n'arrive pas, que ça ne se réalise pas (je ne parle pas que pour moi mais peut être pour les femmes et les hommes en général, qui voulaient croire en ce type de fusion, d'absolu amoureux mais qui sans cesse étaient confrontés à une réalité ou une impossibilité décevante, pour le moins...), qu'on s'est blindé, qu'on s'est caché cette recherche et cet idéal dans nos corps... nos coeurs. C'est un désir du corps ET coeur. Réunis. Y'a une partie désenchantée de nous (cf plus haut) qui crie "mensonge !" et pourtant c'est à nous-même qu'on ment. C'est nous les criminels de l'amour qui n'avons pas le courage d'admettre ce besoin, ce rêve cette promesse en nous, ce désir de le réaliser. Comme si c'était vain. ?!?

Mais genre, physiquement, c'est à dire que le sexe soit la prolongation naturelle d'un sentiment, d'un partage et d'une union parfaite, en fait. Que ce ne soit pas à propos du physique de l'autre, de l'excitation et de l'attraction, non, ça, ça serait juste des signes qu'il s'agit effectivement de la bonne personne et que mon corps peut vibrer à l'unisson du sien, non. Non en fait on s'en fout, même de l'énergie sexuelle en fait. C'est une quête à la con, égotique, spirituelle, c'est pas ce que je veux vraiment en moi.

Je veux que lorsque nos corps se rencontrent, ce ne soit QUE par amour. QUE ça. Et j'ai pensé à un truc, pour rentrer dans les détails parce qu'il faut bien dans le fond. Ca donnerait quoi, si c'était ma vulve, mon vagin et mon périnée qui étaient désespérément, profondément amoureux ? Ouaip, amoureux ^^ ? Et pareil pour le pénis en face, comme si c'était ces parties trop déconnectées de l'amour/le sentiment/l'émotion, qui s'exprimaient alors ? Ca donnerait quoi ? Une vulve amoureuse, comme TOUT le reste du corps alors, serait en mesure de réaliser l'amour physique, absolu ^^ ?

Ouais ça serait cool franchement. Mais j'y suis jamais arrivée. Déconnectée émotionnellement de cette zone, et notoirement par mauvaise éducation, protections contre un tas d'égrégores salis concernant la sexualité qui avaient encore empire sur moi...

Mais voilà j'ai eu l'impression de trouver quelques clefs en réfléchissant à ça : vouloir donner corps à cet amour absolu et romantique, ouip. Le vouloir VRAIMENT, vibrer pour/de ça ^^. Assumer. Et ensuite, faire confiance à cette zone "d'emboîtement critique" pour exprimer naturellement, simplement et intensément ce qu'EST l'amour physique, une vulve et un pénis amoureux l'un de l'autre qui se racontent une histoire du coeur l'un à l'autre.

Mon coeur "dans mon vagin", prêt à communiquer, partager l'ABSOLU ^^... ouéééééééé ! Victoire \o/

 

^_^

^_-  

^x^